Comment sommes nous arrivés là

 

Bien qu'aujourd'hui la forme d'esclavage conventionnelle ne soit plus présente, comme par exemple avec le traite des noirs qui eu lieu du 16e au 19e siècle, celle-ci à laissé place à une nouvelle forme. Bien que beaucoup moins précise que la forme de l'époque, celle ci est toujours un phénomène ayant beaucoup trop d'ampleur. Désormais, on parle de traite, de trafic humain, de servitude pour dette, de travail forcé ou obligatoire, d'esclavage en temps de conflits armés, mais tout cela se résume en un mots, de l'exploitation. 

Désormais, ces cas d’exploitation et d’asservissement prolifèrent, la majorité du temps, dans l’ombre. C’est une cause relative à l’abolitionniste. C’est notamment le cas de la traite humaine. Ce qui motive ces formes d’activité c’est l’appât du gain et les besoins économique. Pratiquement tous les pays sont sujet à ces activités illégales. Encore aujourd’hui les personnes sont des victimes. Plusieurs milliers de femmes et d’enfants sont déportés pour le trafic et ils sont victimes d’abus de toutes sortes. Certaines personnes n'ont pas d'autre choix que d'opéré dans ce système d’activité afin de survivre. En effet, près de 80% des familles dont les enfants subissent le trafic son au chômage, en Albanie. C’est également le cas des familles du Tiers Monde qui travaillent sans relâche afin de survivre. Ils sont donc tous victimes d’exploitation.

Photo de Amnesty International

Du aux nombreux aspects que notre sujet abordait, nous avons décidées d'analyser l'esclavage et l'exploitation en partant sur le point que cela était en lien avec les différentes formes de racisme. Nous sommes arrivées à ce point en nous basant que ce phénomène découlait de l'ehtnocentrisme que nos société font à l'égart de d'autres société. L'ehtnocentrisme est en fait la manière dont nous avons de percevoir les autres culture en nous basant sur notre culture comme référence en faisant abstraction des différences culturelles qu'ils pourraient y avoir. Cela engendre souvent, la pensée que notre culture, est la seule qui soit bonne. Ce genre de comportant généralement suivi de comportement discriminatoire à l'égard de ses cultures dites différentes. La discrimination se définit en fait comme étant un action répété, réalisé individuellement ou collectivement afin de rejeter un individu ou un groupe d'individu, ce qui a comme conséquence, de diminuer ou de complétement anéantir les droits des victimes. La discrimination est généralement du à la différence de sexe, de couleur de peau ou bien à l'origine ethnique. Par contre, elle peut-être aussi du aux différentes opinions et idées que chacun à. Ainsi, cette enchainement crée une pensée raciste chez certaines personnes. On dit de quelqu'un qui est raciste lorsque celui lui croit que certaines ehtnies sont inférieur à d'autres. On dit également que quelqu'un est raciste lorsqu'il à des pratiques discriminatoire à l'égart d'ehtnies ou de groupes différent de lui. Avoir une pensée comme celle-ci permet parfois au gens de légitimer des actes amoral fait à d'autres humains.  Dans les formes les plus graves du racisme ont peut même retrouver de l'ethnocide (c'est-à dire, des comportement visant à assimilier une cultures en lui ôtant tout de sa propre culture) et des génocides (qui est l'extermination physique de tous les menbre d'une même culture, exemple: le génocide des juifs ou celui du Rwanda). 

  Extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens