L'esclavage au Moyen-Âge

 

L'esclavage en Europe

Bien que les conquêtes aient cessé à la fin du règne de Rome, on compte toujours 20 % de la population qui sont esclaves. L'Église chrétienne utilisait un nombre important d'esclaves étant donné que celle-ci ne désapprouve pas encore cette pratique. Bien qu'il était possible pour les esclaves de désormais s'affranchir, il n'acquerra jamais leur entière liberté. Ils doivent toujours travailler pour leur propriétaire tant qu'ils n'ont pas remboursé leur dette et cela peu durer plusieurs années. Au cours de cette époque, le terme esclavage se transforme afin de devenir le servage. Les esclaves sont maintenant appelés les serfs. Ce mot convient davantage à l'économie de cette période où la relation avec l'esclavage est plus familière et où les achats de masse n'existent plus. À ce moment-là, l'Église autorisait aux esclaves de se marier entre eux et il bénissait également leur mariage. Les esclaves avaient comme principale occupation de cultiver une ou des terres et il arrivait même de les confondre avec les colons libres.

marché aux esclaves

Marché aux esclaves, place publique à Rome

L'esclavage au Moyen-Orient

Comme en Europe à cette époque, il n'y avait aucune opposition à l'esclavage, même qu'elle était bien ancrée dans les traditions. Le Coran ne condamne pas cette pratique, mais il encourage un meilleur traitement des esclaves. Dans l'empire islamique, il était défendu d'asservir un musulman ou un protégé de l'islam. De plus, émanciper un esclave était perçu comme une démarche vertueuse. Les musulmans importaient un nombre considérable d'esclaves afin de combler les besoins de la production, de l'armée, de l'administration et pour pourvoir les harems. Cet empire se procurait ses esclaves dans différents continents dont l'Europe (les Slaves), l'Asie (les Turcs) et en Afrique, où ils se procuraient plusieurs milliers d'esclaves annuellement, qui sont expédiés par la mer Rouge, le Sahara et par l'océan Indien. Étant donnée le grand nombre d'esclaves employés, il y a eu plusieurs révoltes, dont la plus importante : celle en Irak (869 à 883). L’issu de cette révolte a été une forte diminution de l'esclavage des Noirs dans l'empire arabe.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site